pedagogie 89
Accueil  >  Accompagnement des élèves > Définition

Rubrique <span class="caps">PPRE</span>

Définition

Le 8 décembre 2011

Qu’est-ce qu’un PPRE ?

Les élèves qui rencontrent de graves difficultés bénéficient parfois d’une multiplicité d’aides tant à l’école qu’à l’extérieur de l’école. Quelquefois ces aides sont juxtaposées, entraînant une difficulté de repérage pour l’enfant. Pour les adultes, il arrive qu’on constate une ignorance des actions respectives de leurs partenaires et, par conséquent, un manque d’articulation — voire de cohérence — et donc d’efficacité. Il n’est pas si rare que les uns ignorent le contenu et les modalités des interventions des autres.

Le PPRE est un programme formalisé : il consiste en un plan coordonné d’actions, conçues pour répondre aux difficultés scolaires rencontrées par un élève, formalisé dans un document rédigé par les enseignants qui précise :

- la situation de l’élève,
- les objectifs de fin de cycle sur lesquels seront basés les bilans individuels,
- les objectifs à court terme liés à l’action ou aux actions,
- le descriptif de l’action ou des actions,
- les modalités d’évaluation qui y sont associés,
- l’échéancier des aides et des bilans intermédiaires,
- les points de vue de l’enfant et de sa famille.

Le document présentant le PPRE précise les formes d’aides mises en œuvre par l’équipe pédagogique. Il peut inclure des activités périscolaires proposées à la famille par les municipalités, les associations…

Ce document doit permettre très clairement de comprendre qui fait quoi pour aider l’élève, où, quand, avec quels supports et quelles démarches. L’articulation et l’explicitation des aides constituent un moyen de mieux aider l’élève.

Le PPRE définit un projet individualisé qui devra permettre d’évaluer régulièrement la progression de l’élève. Pour en garantir l’efficacité, l’action ou les actions doivent en effet être intensives et de courte durée.

Qui concourt à l’élaboration et la mise en œuvre du PPRE ?

Le conseil de cycle qui fait le point sur la progression des élèves est l’instance où sont suivis et peuvent être organisés les PPRE. Les aides sont mises en œuvre par une équipe pédagogique dont le premier acteur est le maître de la classe. Peuvent aussi apporter leur concours à la mise en œuvre des PPRE : les enseignants spécialisés du RASED, le cas échéant les maîtres supplémentaires. Le directeur d’école, garant de la pertinence du dispositif, prend en charge, avec l’enseignant de la classe, les relations avec la famille.

Le PPRE est fondé sur une aide pédagogique d’équipe qui implique l’élève et associe sa famille. L’adhésion et la participation de l’enfant et de sa famille sont déterminantes pour la réussite du programme. Le PPRE est signé par les parents ou le représentant légal.

« Il est conçu pour être lisible par tous. À l’école élémentaire, il est signé par les parents ou le représentant légal ; au collège, il est signé par l’élève et les parents ou le représentant légal. »
BO no 32 du 7 septembre 2006

Le PPRE est présenté à l’élève qui doit en comprendre la finalité pour s’engager avec confiance dans le travail qui lui est demandé.

Le programme est personnalisé parce qu’il est adapté à un élève particulier, mais les actions qu’il coordonne et auquel il donne cohérence peuvent se réaliser au sein de la classe ou dans des groupes d’élèves qui ont les mêmes besoins. La mise en œuvre du programme personnalisé ne conduit pas à isoler un élève ou à le marginaliser par rapport à ses camarades.

Pour faciliter la mise en œuvre des aides qui dépassent le cadre de la classe, et la mise en œuvre des divers programmes personnalisés qui sont décidés, le conseil des maîtres, quand cela est nécessaire, organise la vie de l’école et recherche une harmonisation des emplois du temps visant à favoriser des regroupements d’élèves en groupes de besoin et à mobiliser de manière coordonnée le maximum des ressources humaines et matérielles disponibles. Le directeur assure la coordination générale de l’ensemble.