pedagogie 89
Accueil  >  Maîtrise de la langue > Un ensemble de ressources pour enseigner le vocabulaire

Rubrique Vocabulaire

Un ensemble de ressources pour enseigner le vocabulaire

Le 3 novembre 2015

Le groupe de travail maitrise de la langue (MDL89) a contribué à l’élaboration de sessions de formation à destination des enseignants du département de l’Yonne.
Vous trouverez dans cet article d’une part un document de présentation de l’enseignement du vocabulaire, d’autre part des fiches repères qui proposent pour la plupart des séquences d’enseignement.

Apports théoriques, enseigner le vocabulaire :


Tableau des notions lexicales


.

Fiche repère :

- Elaborer des corolles lexicales, outils de structuration du langage

Pour l’enseignement du vocabulaire à l’école primaire, éduscol propose des ressources théoriques et pratiques ainsi qu’une liste de fréquence lexicographique

Le vocabulaire et son enseignement

Le vocabulaire : pour dire et lire
Alain Bentolila - nov. 2011
L’auteur définit précisément les enjeux d’un développement suffisamment étendu du vocabulaire pour permettre à chacun d’exprimer ses idées au plus près de sa pensée et d’entrer de manière efficace dans l’écrit et la lecture.

Le développement du vocabulaire à l’école primaire : les apports de la dimension morphologique de la langue
Pascale Colé - nov. 2011
Développer le vocabulaire grâce à une analyse morphologique explicite des mots, tirer profit de la fréquence importante des mots complexes du vocabulaire oral et écrit à l’école primaire.

Lexique et compréhension des textes
Jacques Crinon - nov. 2011
Développer des stratégies d’exploitation du vocabulaire et mettre en oeuvre une régulation de la compréhension des écrits.

L’acquisition du vocabulaire
Guy Denhière & Sandra Jhean-Larose - nov. 2011
Le vocabulaire, son acquisition, sa représentation en mémoire et son rôle dans la compréhension et la production du langage, oral ou écrit.

La question du vocabulaire, dans une perspective littéraire
Francis Marcoin - nov. 2011
L’auteur s’interroge sur une approche du vocabulaire en partant des textes, dans une perspective communicationnelle qu’il ne faut pas perdre du vue, sans s’interdire d’envisager également, mais dans un autre contexte et avec d’autres objectifs, la structuration des mots.

Lexique et vocabulaire : quelques principes d’enseignement à l’école
Jacqueline Picoche - nov. 2011
Distinguer le vocabulaire du lexique de la langue. Quelques principes d’action pour l’enseignement du vocabulaire.

Lexique et littérature
Christian Poslaniec - nov. 2011
Il n’y a pas de littérature sans mots. Il faut s’interroger donc, sur ce qui fait le sens, avec des mots, dans les textes, et l’interaction qui naît entre l’auteur et le lecteur.

L’acquisition du vocabulaire en français langue seconde
Jean-Charles Rafoni - nov. 2011
Développer le vocabulaire à l’école chez des enfants pour lesquels le français est à la fois langue seconde et langue de scolarisation est évidemment nécessaire, c’est également possible.

Comment enseigner le vocabulaire en maternelle
Philippe Boisseau - nov. 2011
L’auteur rassemble quelques vecteurs pour un travail sur le vocabulaire en maternelle. Ce sont autant de pistes de travail qui favorisent l’expansion du vocabulaire, préfigurant des activités de structuration et de mise en relation futures, pour un apprentissage continué de la maternelle à la fin de l’élémentaire.

Enseignement du vocabulaire à l’école : présentation et analyse des textes officiels
Claire Boniface - nov. 2011

Des outils pour structurer l’apprentissage du vocabulaire
Micheline Cellier - nov. 2011
Cet article aborde la question de l’équilibre entre une approche implicite du vocabulaire en situation et une construction organisée, explicite et raisonnée.

Lexique et lecture : quatre pistes d’intervention au collège et au lycée professionnel
Roland Goigoux et Sylvie Cèbe - nov. 2011
Les auteurs exposent des pistes de travail qui se présentent plus particulièrement comme des postures de lecture et d’accès au sens, par une exploitation raisonnée explicite du vocabulaire. On établira sans difficulté les transferts possibles des quatre propositions faites aux enseignements de collège vers l’enseignement en primaire.

Une proposition pour enseigner le lexique au cycle 3
Patrick Joole - nov. 2011
La démarche en cinq temps proposée par l’auteur permet d’associer le vocabulaire à sa mise en oeuvre orale ou écrite en production.

Idées reçues sur le lexique : un obstacle à l’enseignement du lexique dans les classes
Alise Lehmann - nov. 2011
Cet article rend compte des pistes de travail les plus répandues pour l’enseignement du vocabulaire durant les trente dernières années et donne également quelques pistes pertinentes pour mettre en oeuvre des activités autour du vocabulaire en classe.

Lecture, écriture et vocabulaire : les trois volets d’un triptyque
Brigitte Marin - nov. 2011
Ce texte propose des pistes de travail qui permettent de développer le vocabulaire en mettant en oeuvre des opérations cognitives, en particulier de structuration du lexique.

Evaluation de la difficulté des textes : la part du lexique
Jean Mesnager - nov. 2011
L’auteur présente un outil d’aide à l’évaluation de la difficulté des textes et rappelle l’importance du vocabulaire lors de la mise en oeuvre de la compréhension de l’écrit.

Quelques critères pour le développement du vocabulaire
Elisabeth Nonnon - nov. 2011
Enrichir le vocabulaire à l’école nécessite de connaître les processus de son développement et les critères qui les différencient. Cet article propose de distinguer certains de ces critères et présente implicitement des orientations de travail et des interrogations sur ce que veut dire enseigner le vocabulaire.

Pour favoriser l’enrichissement autonome du vocabulaire en lecture : installer les bases de l’orthographe lexicale dès le cycle 2
André Ouzoulias - nov. 2011
Cet article présente la relation entre l’exploitation de l’orthographe et l’application au vocabulaire en situation de lecture et d’écriture. Il existe, en effet, une dimension de renforcement entre le travail sur le vocabulaire et les aspects lexicaux et morphosyntaxiques associés à l’orthographe.

Le vocabulaire à l’école maternelle

Quel lexique aborder à l’école maternelle ?
Comment travailler le vocabulaire en maternelle ?
Quels sont les vecteurs de mobilisation du lexique ?
Comment construire une séquence d’apprentissage du vocabulaire ?
Séquence pour la petite section
Séquence pour la moyenne section
Séquence pour la grande section
Quelles situations langagières proposer aux élèves ?

Liste de fréquence lexicographique

Liste de fréquence par ordre alphabétique
Liste de fréquence lexicographique par fréquence décroissante
Liste de fréquence lexicographique par nature et fréquence décroissante

Pour obtenir d’autres tris de la liste de fréquence lexicographique dans Open Office (format ods)
Pour obtenir d’autres tris de la liste de fréquence lexicographique dans Excel (format xls)

L’école maternelle peut jouer un rôle déterminant dans cet apprentissage si :

  • un enseignement structuré est proposé aux élèves ;
  • des situations de communication permettent aux enfants de fréquenter, en compréhension, un vocabulaire riche et choisi en fonction de son intérêt pour la scolarité présente et à venir ;
  • chaque élève est placé en situation de réutiliser lui-même ce vocabulaire dans des activités scolaires organisées et contrôlées.
    En matière de lexique, l’école maternelle se fixe trois objectifs principaux :
  • développer le capital lexical des élèves, en réception et en production, dans le langage en situation et dans le langage d’évocation hors contexte d’activité ;
  • permettre aux enfants d’entrer progressivement dans le fonctionnement de la langue au niveau lexical ;
  • développer la mémoire lexicale (celle des mots) et la mémoire sémantique (celle du sens des mots).

Les ressources proposées permettent de concevoir et de mettre en œuvre un enseignement plus efficace du vocabulaire et des pratiques langagières associées.


Références bibliographiques utiles :

-  Enseigner la langue orale en maternelle , Philippe Boisseau, Retz, Scérén
Un ouvrage qui donne de nombreuses pistes pour travailler le vocabulaire en fonction des sections

« Un ouvrage qui préconise un enseignement structuré de l’oral en maternelle et qui comble le grand vide d’un guidage précis.

Une bonne maîtrise de la langue orale à l’entrée à l’école élémentaire est l’un des atouts majeurs de la réussite scolaire. Un consensus s’est établi pour attribuer à la maternelle un rôle décisif dans cet apprentissage, tout particulièrement pour les enfants de milieux populaires ou d’origine étrangère. Mais comment peut-on mener cet « enseignement » ?

S’appuyant sur des pratiques expérimentées dans les classes, cet ouvrage répond à nombre de questions : A quelles dimensions faut-il être particulièrement attentif dans le développement des compétences langagières des enfants ? Comment les évaluer ? Quels supports utiliser ? Quelles situations privilégier ? Quel rôle doit avoir l’adulte ? etc.

Dans une première partie, « le problème et les clés », Philippe Boisseau énonce très clairement les trois dimensions déterminantes : la syntaxe, le vocabulaire et l’articulation.

Dans une deuxième partie, « les pratiques et leur mise en œuvre », l’auteur expose des situations qui ont montré leur efficacité, chacune se déclinant en thèmes et contextes variés (motricité, élevage d’animaux, sorties, fêtes...).

Une troisième partie décrit « les conditions de la réussite » de tels dispositifs et notamment les attitudes efficaces de l’adulte dans cette relation verbale particulière.

Enfin, une dernière partie « pour aller plus loin » propose un cadre théorique qui inscrit ces pratiques langagières dans l’étayage du développement de l’enfant. » (Présentation de l’éditeur)

-  Guide pour enseigner le vocabulaire à l’école primaire, Micheline Cellier, Retz
…Le vocabulaire, sous une apparente simplicité, est un domaine d’enseignement complexe, au carrefour des autres champs relatifs à la maîtrise de la langue et à l’apprentissage de la lecture : la sémantique (qui favorise la compréhension), la dérivation des mots (qui aide à maîtriser l’orthographe), la syntaxe...
Afin de clarifier les différents aspects de son enseignement, cet ouvrage se présente comme un guide à la fois théorique et pratique. Il propose aux enseignants de maternelle et d’élémentaire :
- des ancrages théoriques pour définir précisément le vocabulaire (terminologie, particularités...) et les notions lexicales à maîtriser (polysémie, synonymie, antonymie, homonymie, dérivation...) ;
- des repères pour organiser les apprentissages à l’école (instructions officielles, progressions, outils et supports à mettre en œuvre) ;
- des séquences pratiques pour aborder ces notions lexicales en classe, réparties en trois ensembles : l’aspect sémantique, l’aspect morphologique (formation des mots) et l’aspect historique (étymologie).
Les séquences pratiques comportent des fiches « autoformation » pour l’enseignant et une quarantaine de fiches « activités » pour les élèves afin d’adapter la démarche à chaque niveau de classe. Du matériel complémentaire est en outre proposé comme support pour certaines séances (imagier, jeux...). (Extrait de la présentation de l’éditeur)

Des dictionnaires utiles pour enseigner le vocabulaire :

- Dictionnaire des verbes du français actuel,
Ligia Stela Florea, Catherine Fuchs, Frédérique Mélanie-Becquet -Editions Ophrys
Ce dictionnaire contient environ 2500 verbes les plus courants du français actuel. Pour chaque entrée, sont donnés :
l’indication de la prononciation du verbe et de son auxiliaire ;
la liste des constructions du verbe, avec des exemples typiques ;
des synonymes ou des paraphrases qui en explicitent le sens.
Véritable répertoire des structures de base du français, cet ouvrage s’adresse à tous les usagers de la langue. Il sera un outil d’aide précieux pour les apprenants et les enseignants de français (langue maternelle ou étrangère).
Savoir construire, comprendre ou reformuler à bon escient une phrase française, suppose en effet qu’on possède la « clé » : le verbe. Grâce à sa présentation attractive, le dictionnaire permet à chacun de s’entraîner et d’acquérir les bons réflexes en vue d’une meilleure maîtrise de la langue. Il est à la fois dictionnaire des constructions verbales, dictionnaire des contextes témoins et dictionnaire explicatif des sens des verbes recensés.

- Dictionnaire du français usuel - 15000 mots utiles en 442 articles
Jacqueline Picoche, Jean-Claude Rolland – Editions Duculot
Pourquoi un dictionnaire du français usuel ? Parce que trop de francophones souffrent d’une certaine insécurité linguistique et que les apprenants de français langue étrangère éprouvent une sorte de vertige devant l’immensité du lexique et ressentent le besoin de l’étudier de façon systématique. Ce qui leur est proposé ici est un dictionnaire d’apprentissage d’une conception entièrement nouvelle. Ils trouveront en 442 grands articles fortement structurés, ayant pour entrée des mots de haute fréquence, quelque 15 000 mots qui leur permettront de s’exprimer, oralement ou par écrit, sur tout sujet non étroitement spécialisé et qui leur ouvriront un accès facile à toute la littérature du 19e et du 20e siècle. Ces mots sont présentés dans des exemples simples qui utilisent toute leur combinatoire syntaxique, dans un ordre qui rend intelligible l’engendrement de leurs sens.

- Le Robert Brio –Analyse des mots et régularités du lexique
Josette Rey-Debove, Collectif - éditions Le Robert
Le Robert brio est le premier dictionnaire de la langue française qui propose une analyse comparative des mots. Il ouvre des perspectives nouvelles sur la maîtrise du vocabulaire. Le Robert brio reprend et prolonge la méthode révolutionnaire du Robert méthodique (1982). Celle-ci repose sur une analyse comparative des mots permettant la mise en évidence des éléments qui les composent, par exemple domaine, domestique présentent une partie commune de même sens, l’élément dom-, qui signifie " maison ", et qui se retrouve dans majordome. Cet élément, clairement analysé dans un article, constitue donc une clé pédagogique permettant de reconnaître ultérieurement des mots de la même famille, parfois plus rares comme domotique, sans que le lecteur soit obligé de se référer aux langues anciennes (latin, grec, celtique, francique, germanique, etc.). Tous les mots du dictionnaire, quelle que soit leur origine, sont soumis à cette analyse morphologique, par la comparaison d’au moins deux mots présentant une partie commune de même sens -arium (aquarium, solarium), -ero (brasero, torero), -ino (casino, neutrino), -ing (standing, footing), etc. Ceux qu’on ne peut analyser selon les règles de la morphologie sont toujours accompagnés d’une étymologie. Par ces deux procédés, on couvre l’intégralité du vocabulaire français.